Rechercher

INFLAMMATION ET ACCÉLÉRATION DU VIEILLISSEMENT




Lorsque nous vieillissons, notre métabolisme commence à ralentir et à développer divers symptômes, maux et maladies. Nous acceptons cela comme un fait sans vraiment s'en préoccuper. L’une des raisons des symptômes et des troubles liés à l’âge est l’inflammation qui se développe au fil du temps.


Dans cet article, vous apprendrez ce qu’est l’inflammation et quels en sont ses symptômes. Vous comprendrez les principales causes et les meilleures stratégies de soutien naturel pour pour améliorer votre bien-être.


Savez-vous qu'il n'est pas nécessaire d'accepter les symptômes de l'inflammation comme une conséquence inévitable du vieillissement. Il peut en être autrement. Vous pouvez vivre une vie saine et dynamique à tout âge. Avec des stratégies de nutrition et de mode de vie appropriées, vous pouvez ralentir le processus inflammatoire et réduire le risque de symptômes et de troubles liés à l'âge.


Qu'est-ce que l'inflammation ?


Le terme inflammation, fait référence à une réponse inflammatoire régulée à la hausse et à une inflammation de bas grade dans tout le corps qui se développe avec l'âge. Cette réaction peut accélérer le processus de vieillissement et aggraver certains symptômes.


L'inflammation peut être une conséquence du système immunitaire inné et acquis qui peut augmenter la production de cytokines inflammatoires dans le corps. Les facteurs génétiques, environnementaux et l'âge jouent un rôle dans votre vulnérabilité ou votre résilience à l'inflammation et aux symptômes associés. Ces facteurs peuvent promouvoir l'inflammation et la production de cytokines, diminuer l'autophagie, augmenter l'obésité et contribuer aux problèmes de santé liés à l'âge et au déclin fonctionnel.


Selon une étude publiée dans Nature Reviews Endocrinology en 2018 , il existe une variété de stimuli qui peuvent contribuer et entretenir l'inflammation, comme les agents pathogènes, le microbiote intestinal et certains aliments. Si les récepteurs de votre corps détectent ces stimuli, ils peuvent activer des réponses immunitaires innées qui peuvent entraîner une inflammation chronique de bas grade.

L'inflammation crée des cellules sénescentes et fait le lit de nombreuses pathologies.


Signes et symptômes de l'inflammation


L'inflammation peut contribuer à accélérer une variété de symptômes. Les signes et symptômes courants de l'inflammation comprennent :


  • Perte osseuse et/ou perte musculaire

  • Faiblesse et perte de force

  • Prise de poids et gain de graisse

  • Troubles de la mémoire

  • Sautes d'humeur

  • Brouillard cérébral

  • Douleurs musculaires et articulaires

  • Courbatures

  • Douleur chronique

  • Troubles digestifs

  • Fluctuations de la glycémie

  • Infections fréquentes

  • Fatigue

  • Troubles du sommeil

  • Se sentir plus vieux que son âge


Causes profondes de l'inflammation


L'inflammation peut se développer pour diverses raisons et généralement en raison de tous ou de plusieurs des facteurs cités plus haut. Voici les principales causes profondes de l'inflammation :


Manger des aliments inflammatoires


L'alimentation peut jouer un rôle majeur dans le développement de l'inflammation et des problèmes connexes (Nature Reviews Endocrinology publiée en 2018). Manger des aliments inflammatoires, tels que le sucre raffiné, les huiles raffinées, le gluten, les ingrédients artificiels, la viande et les produits laitiers conventionnels, les allergènes alimentaires, la malbouffe et les aliments hautement transformés peut augmenter l'inflammation et le stress oxydatif dans votre corps et accélérer l'inflammation, le vieillissement, les symptômes chroniques, et les troubles chroniques.


Les aliments inflammatoires provoquent des déséquilibres de la glycémie, un dysfonctionnement hormonal et une inflammation. Vous pouvez éviter ces aliments autant que possible pour garder l'inflammation sous contrôle et vieillir avec succès.


Déséquilibres de la glycémie


L'inflammation, le stress et le diabète sont liés.

Une inflammation peut se développer lors de déséquilibres de la glycémie (Journal of Biomedical Sciences publiée en 2016). Ainsi le développement de la résistance à l'insuline favorise l'augmentation des réponses inflammatoires.


La glycation


Les produits finaux de glycation avancée (AGE) sont des composés nocifs qui se développent lorsque les graisses ou les protéines se combinent avec le sucre dans la circulation sanguine. Ils se développent également lors de la cuisson des aliments en friture, ou en grillade à des températures élevées.


Malheureusement, notre régime alimentaire standard est riche en AGE, ce qui augmente le risque d'obésité et de troubles métaboliques, eux même liés à la glycémie et augmentent les risques inflammatoires et les troubles chroniques (Journal of Clinical Endocrine Metabolism).


Dans l'ensemble, un régime alimentaire malsain composé de sucre et d'aliments frits peut entraîner une augmentation des AGE et des déséquilibres de la glycémie qui peuvent augmenter le risque d'inflammation et de problèmes de santé connexes.


La perméabilité intestinale


Une alimentation déséquilibrée, un mode de vie malsain, une exposition aux toxines et d'autres facteurs peuvent endommager la muqueuse intestinale en créant des failles qui permettent aux bactéries, aux toxines et aux particules non digérées de passer dans la circulation sanguine, créant ainsi une inflammation, des troubles digestifs et favorisent le développement des maladies auto-immunes (Frontiers in Immunology 2017).


Stress chronique et mauvaises habitudes de sommeil


Le stress chronique, y compris le stress physique, psychologique et émotionnel, est l'un des principaux facteurs contribuant à l'inflammation chronique et aux troubles chroniques. Alors que le stress chronique peut contribuer aux troubles du sommeil, un mauvais sommeil peut certainement augmenter le stress chronique et réduire votre résistance au stress, créant un cercle vicieux.


Rappelons que le stress est soit le facteur favorisant soit facteur déclenchant de 80% des pathologies.


Le stress chronique perturbe l'homéostasie du corps. Il augmente l'inflammation chronique et peut contribuer au développement de l'athérosclérose, de la stéatose hépatique non alcoolique, de la dépression et d'autres maladies dites de civilisation.


Toxines environnementales et les champs électro-magnetiques (CEM)


Les facteurs de stress environnementaux sont d'énormes facteurs contribuant à l'inflammation et aux symptômes connexes. Malheureusement, les toxines environnementales, y compris la pollution de l'air, la pollution de l'eau, les toxines dans l'eau du robinet, les emballages en plastique, les pesticides, les herbicides, les ingrédients artificiels dans les aliments, les produits chimiques dans les produits ménagers et corporels conventionnels, etc. font partie de notre consommation quotidienne qui peuvent perturber l'homéostasie, provoquant une inflammation, des allergies, des symptômes chroniques.


L'exposition aux CEM et à la 5G peut également provoquer des perturbations similaires et contribuer à la perte de mémoire, aux maux de tête, à la fatigue, au stress cardiovasculaire, à une immunité réduite et à un éventail de problèmes de santé caractérisés par une inflammation chronique sous-jacente. Toutes ces toxines environnementales sont nocives, surtout lorsque vous en êtes bombardé en permanence.


Infections chroniques


Les infections chroniques, y compris les infections intestinales, les infections à virus ( Cytomegalovirus, Epstein-Barr, virus de l'herpès, la maladie de Lyme, la prolifération de Candida) et d'autres infections fongiques ainsi que les infections parasitaires peuvent toutes compromettre le système immunitaire et la réponse immunitaire, augmenter l'inflammation chronique et contribuer à l'inflammation.


Les infections buccales peuvent également être une source majeure d'inflammation. Cela comprend les caries non traitées et les parodontites ainsi que les infections cachées des canaux radiculaires et des cavités dentaires.


Les carences en nutriments


Il existe une variété de facteurs qui peuvent contribuer à l'inflammation et l'un des principaux facteurs peut être une carence nutritionnelle (Nature Reviews Endocrinology 2018).


  • La carence en vitamine D peut contribuer à une inflammation systémique de bas grade associée au vieillissement.

  • Les vitamines du groupe B sont importantes pour la santé du cerveau, une zone qui peut être fortement affectée par l'inflammation et le processus de vieillissement.

  • Les acides gras oméga-3 sont des graisses saines connues pour leurs propriétés anti-inflammatoires. Ils peuvent aider à créer un équilibre oméga 3-6-9 pour réduire l'inflammation et améliorer la récupération.

  • Le zinc est un minéral extrêmement important pour votre système immunitaire et votre fonction métabolique.

  • Le glutathion est un antioxydant puissant qui est important pour la fonction cellulaire et pour prévenir le stress oxydatif. Un déficit en glutathion peut jouer un rôle dans l'inflammation, la fonte musculaire liée à l'âge et la perte de force.


Stratégies de soutien naturel


L'inflammation, la prévention, le ralentissement de la progression de l'inflammation et sa résolution sont tous importants. Pour cela, il faut prendre en considération une variété de facteurs nutritionnels et de mode de vie qui peuvent affecter l'inflammation et les symptômes dans votre corps.


Voici les principales stratégies de soutien naturel que je recommande pour l'inflammation :


L'alimentation anti-inflammatoire

Si vous souffrez d'inflammation ou de troubles chroniques, ou que vous cherchez à les prévenir, vous devez toujours penser à votre alimentation. Je recommande un plan nutritionnel anti-inflammatoire :

Éliminez tous les aliments inflammatoires, tels que le sucre raffiné, les céréales raffinés, la viande et les produits laitiers conventionnels, le gluten, les ingrédients artificiels, la malbouffe et les aliments transformés.


Favorisez les aliments entiers, des légumes verts, des légumes, des aromates, des épices, des fruits à faible indice glycémique, des graisses saines, des aliments fermentés et des protéines animales propres. Assurez-vous d'hydrater votre corps avec de l'eau filtrée et purifiée. L'eau du robinet chlorée provoque un véritable génocide au sein de votre microbiote.


Le jeûne intermittent

Le jeûne intermittent est un excellent moyen de réduire l'inflammation, d'améliorer la résistance à l'insuline, de soutenir l'autophagie cellulaire et de réduire le risque de symptômes chroniques et de problèmes de santé


Réduisez le stress et améliorez la qualité du sommeil

Comme nous l'avons vu, le stress et un mauvais sommeil jouent un rôle important dans votre santé et le stress chronique et un mauvais sommeil peuvent contribuer à des troubles inflammatoires.


Pratiquer la méditation, la respiration, les techniques de relaxation , la gratitude et la prière. Passez du temps dans la nature aussi souvent que possible pour réduire le stress et améliorer la qualité de votre sommeil.


Recherchez du soutien et des activités stimulantes avec vos amis et votre famille. Développez une routine de coucher relaxante.

Suivez un horaire de sommeil régulier qui soutient les rythmes circadiens de votre corps. Assurez-vous de dormir 7 à 9 heures par nuit.


Mettez votre corps en mouvement

Bouger régulièrement votre corps peut aider à réduire l'inflammation et à améliorer vos symptômes.


Réparez votre intestin et améliorez le microbiote

Un microbiote en dysbiose et un intestin malsain sont la recette de l'inflammation et des symptômes associés. Si un régime anti-inflammatoire est une étape clé, ce n'est pas suffisant. Il est important que vous souteniez votre digestion et votre microbiote.


La désintoxication

Améliorer vos voies de désintoxication est très important pour réduire l'inflammation et nettoyer votre corps de l'accumulation de toxines. Vos voies de désintoxication ou de drainage comprennent votre système lymphatique, votre peau, votre foie, vos reins, votre côlon et votre système respiratoire.



L'inflammation est une inflammation de bas grade qui se développe avec l'âge. C'est la cause sous-jacente de nombreux symptômes, maux et maladies. Il est temps que vous preniez votre santé en main et que vous réduisiez l'inflammation dans votre corps. En suivant ces principales stratégies de soutien naturel vous pouvez améliorer votre santé et votre bien-être.


Pascale FAIVRE, naturopathe formatrice, fondatrice de IANEVA




Sources :

Baylis D., Bartlett DB, Patel HP, Roberts HC. Comprendre comment nous vieillissons: un aperçu de l'inflammation. Longev Healthspan. 2 mai 2013; 2 (1): 8. doi: 10.1186 / 2046-2395-2-8. PMID: 24472098

Franceschi, C., Garagnani, P., Parini, P. et al. Inflammation: un nouveau point de vue immuno-métabolique pour les maladies liées à l'âge. Nat Rev Endocrinol 14, 576-590 (2018). Lien ici

Zuo L, Prather ER, Stetskiv M, Garrison DE, Meade JR, Peace TI, Zhou T. Inflammaging et stress oxydatif dans les maladies humaines: des mécanismes moléculaires aux nouveaux traitements. Int J Mol Sci. 10 septembre 2019; 20 (18): 4472. doi: 10.3390 / ijms20184472. PMID: 31510091

Rehman K, Akash MS. Mécanismes des réponses inflammatoires et développement de la résistance à l'insuline: comment sont-ils liés? J Biomed Sci. 3 décembre 2016; 23 (1): 87. doi: 10.1186 / s12929-016-0303-y. PMID: 27912756

Wellen KE, Hotamisligil GS. Inflammation, stress et diabète. J Clin Invest. 2005 Mai; 115 (5): 1111-9. doi: 10.1172 / JCI25102. PMID: 15864338; PMCID: PMC1087185


Illustration : D'après Domhnall McHugh et Jésus Gil, J Cell Biol, 2018

Crédit photo : freepik.com/Fond vecteur créé par brgfx ,vecteur créé par pch.vector - Fond vecteur créé par GarryKillian